« Je garde toujours le souvenir d’une paire de vases chinois qui se trouvaient chez ma grand-mère – Un jour, adolescent peut être, je lui ai demandé ce qu’elle en avait fait-

Elle m’a répondu les avoir vendus quand j’avais à peine un an…ma mémoire pourtant, est restée intacte . . . »

« J’aime la rigueur de Mansart, la folie de Garnier et l’épure de Moser.

Je garde beaucoup de respect pour l’extraordinaire métier que possédaient nos grands architectes français, qui, comme il est normal de le faire, savaient dessiner la maison, son décor intérieur, les meubles d’appui, les étoffes et donner les esquisses aux peintres pour les plafonds ».

François-Joseph GRAF – Paris , le 22 Janvier 2014